Jules Adler, peindre sous la Troisième République

Peintre franc-comtois, Jules Adler (1865-1952) fait carrière à Paris dans la mouvance des artistes naturalistes. Ces peintres, influencés par les romans de Zola, inventent autour de 1870 une peinture de la vie sociale, fortement préoccupée par le monde ouvrier, le travail, la ruralité.

L’exposition – qui rassemble la majorité des œuvres conservées en collections publiques ainsi que plusieurs appartenant à des collections privées – s’organise selon un parcours thématique en neuf sections, qui rend compte de la diversité et de la richesse de l’œuvre d’Adler, prise entre modernité et académisme.

Cette exposition est co-produite avec le musée des beaux-arts de Dole et le musée La Piscine de Roubaix. Elle est reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture/Direction générale des patrimoines/Service des musées 

 

commissariat: Amélie Lavin, William Saadé, scénographie: Sylvain Roca

 

Jules Adler, La Soupe des pauvres, 1906 (détail)

Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris

  • Ouverture: mars 2018
  • Lieu: Palais Lumière, Évian
  • Superficie: 480 m2
  • Production: Services Culturels de la Ville d'Évian
  • Image 1